SIGMUND Freud

melanie klein

donald winnicott

 

Philosophe, psychanalyste - Spécialisée thérapeute de couple/couple seniors


Thérapie familiale adultes - Thérapies individuelles

(75006 Paris)


Thérapeute de couple et responsable du Service de Thérapie familiale à l'ancien Ceccof Consultation, membre de la SFTF (Société Française de Thérapie Familiale), je pratique la psychanalyse, la psychothérapie individuelle et de couple, la thérapie familiale avec des adultes.

 

Titulaire d'un Doctorat d'Etat en Philosophie morale et Philosophie du droit, qualifiée aux fonctions de Maître de conférence, après la recherche et l'enseignement universitaire, je me suis orientée vers la psychologie et la psychanalyse : une longue analyse et formation (école de réference : SPP, Société Psychanalytique de Paris), que j'ai complétées avec une formation de Thérapie familiale systémique de quatre ans, en me spécialisant comme Thérapeute de couple

Mon intense et longue expérience institutionnelle auprès des couples, ainsi que des enfants et des familles en grande difficulté, s'avère précieuse pour l'attention aux aspects relationnels des Suivis individuels. Le modèle conceptuel transgénérationnel, élaboré par des pionniers de la thérapie familiale systémique tel que Bowen, Boszormenyi-Nagy, Whitaker, Ackerman, réaffirmé plus récemment par Maurizio Andolfi, a été développé au sein de la tradition psychanalytique, nourrie des théorisations freudiennes sur la formation du Surmoi de l'enfant.

Ce dernier se constitue selon Freud à partir surtout des valeurs parentales et de la transmission psychique entre générations. Les développements théoriques anglo-saxons, avec M. Klein, D. W. Winnicott, W. Bion, J. Bowlby, ont prolongé l'approfondissement du rôle crucial de l'environnement pour la naissance et la construction du psychisme individuel. J'estime que c'est sur ces fondements théoriques que psychanalyse et pensée systémique convergent. Convergence confirmée par les études plus récentes des psychanalystes français sur la transmission psychique.

« Nous avons la tâche de penser, pour le dépasser, le faux et récurrent problème de l'opposition de l'individu et du groupe ; pour cela nous avons à imaginer et à penser le sujet psychique insécable de l'intersubjectivité » (R. Kaës)

Ma formation humaniste continue d'inspirer mon intervention thérapeutique, et les sources de ma réflexion clinique sont multiples : philosophiques, scientifiques, littéraires, psychanalytiques. La réflexion sur le psychisme humain exclut de par son essence le cloisonnement disciplinaire et doctrinaire. Je considère chaque individu dans sa totalité indissociable de corps et d'esprit, ainsi que dans son irréductible singularité.

 

   
   
       

13 rue Michelet
75006 Paris